Comment fixer un rondeau en bois

Aujourd’hui, je me décide à percer des trous dans la girelle de mon tour, afin de mettre des vis et pouvoir fixer des rondeaux en bois.
J’ai la même appréhension que lorsque adolescent, j’ai voulu me faire percer une oreille pour y mettre un anneau…

L’utilisation de rondeaux en bois me semble plus que nécessaire pour pouvoir tourner plusieurs pièces à la suite, et surtout les retirer de la girelle sans avoir peur de les déformer.
J’ai hésité entre le côté puriste traditionnel (à savoir tourner directement sur la girelle et lorsque exceptionnellement on utilise un rondeau, le fixer avec un boudin d’argile) et le côté pratique (la plupart des potiers anglo-saxons utilisent systématiquement des rondeaux en bois, en plastique, en MDF, en isorel, en contre-plaqué…).
J’ai finalement opté pour le côté pratique 🙂

Comme d’habitude, très peu d’information sur les sites en français. J’ai dû faire une recherche approfondie pour savoir déjà comment s’appellent les vis à utiliser…

En anglais, ce sont des « bat pins ». J’aurais pu en commander sur les sites US, mais je me suis dit que je devrais pouvoir en trouver en France quand même !
En français, j’ai vu « picots », « tétons », « vis », autant de termes vagues ou poétiques…
Au détour d’un forum, j’ai enfin pu trouver une information technique : vis BTR inox sans tête 6 pans creux !

Direction Casto avec cette précieuse information. Et là j’ai enfin pu trouver mon bonheur :

2016-01-14 10.22.52

Comme je n’avais pas d’indications sur le diamètre à utiliser et la longueur de la vis, j’ai opté pour un diamètre de 6 mm et une longueur de 30 mm, en croisant les doigts pour que ce soit correct. Montant : 2,35 euros pour les 4 vis et 5,40 euros pour les 10 écrous.

De retour à la maison, au travail !

Voici les différentes étapes :

  • Pointer le centre

 

2016-01-14 10.48.42

  • Démonter la girelle (avec l’outil adéquat)

2016-01-14 10.53.56

  • Préparer tous les outils

2016-01-14 10.57.03

un crayon et une règle, un petit clou et un marteau, une mèche de 2 mm et une de 6 mm, les vis et les écrous.

  • Tracer les repères

2016-01-14 10.58.11

Avec la règle et en passant bien au centre, je trace deux repères que j’ai arbitrairement mis sur le premier sillon.

2016-01-14 10.58.40

  • Pointer avec le clou

Avec le clou et le marteau, je vais « pointer » le repère pour faciliter le centrage de la mèche. Malheureusement, le clou était trop petit et n’a pas aimé… Je recommence avec un plus gros clou :

2016-01-14 11.01.13  2016-01-14 11.01.48

 

 

 

 

 

 

Et voilà :2016-01-14 11.03.05

Passons maintenant à une étape cruciale :

  • Le perçage

2016-01-14 11.07.17

Ce n’est pas aussi dur que je le pensais car c’est de l’aluminium.

Une fois que le trou de petit diamètre est percé, passons aux choses sérieuses !

2016-01-14 11.11.02

Et voilà, mission accomplie : le trou est net et sans bavures

2016-01-14 11.12.50

  • Il ne reste plus maintenant qu’à mettre la vis :

2016-01-14 11.17.37

Sauf qu’en retournant la girelle, je me suis fait une petite sueur froide : je n’ai pas fait attention qu’il y avait des traverses et que mes trous étaient un peu trop proches pour l’écrou !

2016-01-14 11.17.52

Heureusement, ça passait tout juste ! J’ai pu serrer la vis par le dessus avec une clé Allen. Ouf !

Et voilà la girelle avec les deux vis :

2016-01-14 11.18.31

(de justesse, non ?)

Allez hop, je remonte la girelle sur le tour. Je regarde ma montre : 10 mn en tout !

2016-01-14 11.25.50

C’est au une opération assez simple (comme le perçage d’oreille finalement…).

Entre-temps, je suis allé dans mon magasin de bricolage pour refaire un rondeau avec plaques carrés amovibles au milieu comme j’avais fait ici, mais cette fois j’ai pris du contre-plaqué marine de 5 mm d’épaisseur, et j’ai fait découpé les 10 carrés de 15×15 cm (ce qui est nettement plus simple). Bien sûr, j’ai quand même dû couper la plaque en rond chez moi avec la Dremel. Coût total : 6,30 euros !

2016-01-14 11.33.53

Il n’y a plus qu’à percer deux petits trous de 10 mm de chaque côté pour pouvoir le poser sur la girelle :

2016-01-14 11.52.37

Et voilà le travail !

Maintenant yapuka !

sceaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Outils !

Ça y est ! J’ai enfin reçu ma commande de Chine après 3 semaines d’attente.

Chaque fois, c’est un peu Noël. On est excité comme des gamins en ouvrant la boite aux lettres…

Voici mes cadeaux !

D’abord, le super set d’outils de tournasage en acier :

Outils !

et sous un autre angle :

Outils !

Un potier connu (HsinChuen Lin) vend sur Etsy les outils qu’il a créé au prix de 70,00 euros (hors frais de port).

Je ne doute pas de la qualité de ses outils et de leur ergonomie.

Ils m’ont couté… beaucoup moins cher.
Bon je verrais à l’usage si ils tiennent la route. On ne sait jamais (madeinchina)…

Ensuite, un jeu d’estèques en bois :

C’est beau… et ça coûte pas cher non plus.

Ensuite, un jeu d’ébauchoirs en bois :

Outils !

Ça aussi c’est beau… et c’est toujours pas cher. Pourquoi se priver !

Et enfin, un autre jeu d’ébauchoirs en bois de rose :

Outils !

Là aussi, ça à l’air beau.
Mais en réalité, je ne crois pas que ce soit du bois de rose…
A mon avis c’est juste du bois teinté. Et en plus ça fait un peu double emploi avec les autres outils.
Mais bon, pour ce prix là, on peut se tromper un peu…

Et voilà, quand je vous dis que c’est Noël !

J’attends encore quelques outils, mais après on se calme ! car je ne sais pas où je vais ranger tout ça…

(par soucis de préserver encore un peu les emplois en France, je ne vous donnerais pas mes sources ici, et en plus il faut connaitre le chinois… Mais Ceradel Solargil et Cie peuvent trembler : ils arrivent !).

sceaux

Rondeau en bois : fabrication

En attendant de recevoir mes outils commandés de Chine sur internet, j’ai acheté un outil pour ma Dremel afin de couper des rondeaux en bois de 30 cm de diamètre.

Il s’agit de l’outil Dremel 678 Guide parallèle et circulaire à 17,99 euros, qui fait des découpes rondes jusqu’à 30 cm de diamètre (ça tombe bien) et des découpes droites jusqu’à 11 cm (là c’est un peu limité…).

et le voici installé (en vrai)

2015-10-29 16.15.45

J’ai récupéré une chute dans un magasin de bricolage : un morceau de MDF d’épaisseur 15 mm qui m’a couté 2 euros.
Grâce à cet outil, j’ai pu découper assez facilement un rond en bois.
Et voilà le travail :

2015-10-29 16.16.01

J’ai également découpé à l’intérieur du rondeau un carré de 15×15 cm, toujours avec le même outil

et avec une lime, j’ai fait une petite encoche pour pouvoir enlever la plaque à l’intérieur :

2015-10-29 16.16.25

Je voulais initialement pouvoir mettre des carreaux de terre cuite non émaillés à l’intérieur, mais je n’en ai pas trouvé…
J’ai donc coupé dans le même morceau de MDF des carrés de 15x15cm (pour le même prix…).

Et voilà le rondeau installé sur le tour avec le carreau en bois supplémentaire :

2015-10-30 15.01.06

(Remarquez le petit miroir en plastique à 2,50 euros pour éviter les torticolis…).

Sur un site de matériel de poterie, les 5 rondeaux en bois (en contre-plaqué marine et perforés) coûtent 90,00 euros !

Si un jour, je trouve ces fameux carreaux en terre cuite, je ferais un nouveau rondeau plus adapté : inutile de se priver pour 2 euros.

Je vais également couper d’autres carreaux en MDF pour plus de productivité.

sceaux

Mes premiers outils

J’ai un peu cassé ma tirelire pour acheter le tour, donc je me suis dit que j’allais essayer de fabriquer moi-même quelques outils pour commencer.

Outils du potier

J’ai acheté le compas en bois et le tournassin, une petite éponge à 50 centimes et récupéré un petit bout de peau de chamois.

J’ai attaché un trombone au bout d’une baguette en bambou (du traiteur chinois), un fil de pêche autour de deux bouchons de liège (en plastique), une estèque souple et une plus rigide arrondie avec deux cartes de crédit… et voilà !

C’est un peu rudimentaire mais j’ai repéré sur Aliexpress des outils pour la poterie à prix « madeinchina ». Le seul problème c’est d’attendre quelques semaines, le temps que ça arrive de Chine…

Premiers outils

J’ai un peu cassé ma tirelire pour acheter le tour, donc je me suis dit que j’allais essayer de fabriquer moi-même quelques outils pour commencer.
Outils du potier
J’ai acheté le compas en bois et le tournassin, une petite éponge à 50 centimes et récupéré un petit bout de peau de chamois.
J’ai attaché un trombone au bout d’une baguette en bambou (du traiteur chinois), un fil de pêche autour de deux bouchons de liège (en plastique), une estèque souple et une plus rigide arrondie avec deux cartes de crédit… et voilà !
C’est un peu rudimentaire mais j’ai repéré sur un site internet des outils pour la poterie à prix « madeinchina ». Le seul problème c’est d’attendre quelques semaines, le temps que ça arrive de Chine…