Comment fixer un rondeau en bois

Aujourd’hui, je me décide à percer des trous dans la girelle de mon tour, afin de mettre des vis et pouvoir fixer des rondeaux en bois.
J’ai la même appréhension que lorsque adolescent, j’ai voulu me faire percer une oreille pour y mettre un anneau…

L’utilisation de rondeaux en bois me semble plus que nécessaire pour pouvoir tourner plusieurs pièces à la suite, et surtout les retirer de la girelle sans avoir peur de les déformer.
J’ai hésité entre le côté puriste traditionnel (à savoir tourner directement sur la girelle et lorsque exceptionnellement on utilise un rondeau, le fixer avec un boudin d’argile) et le côté pratique (la plupart des potiers anglo-saxons utilisent systématiquement des rondeaux en bois, en plastique, en MDF, en isorel, en contre-plaqué…).
J’ai finalement opté pour le côté pratique 🙂

Comme d’habitude, très peu d’information sur les sites en français. J’ai dû faire une recherche approfondie pour savoir déjà comment s’appellent les vis à utiliser…

En anglais, ce sont des « bat pins ». J’aurais pu en commander sur les sites US, mais je me suis dit que je devrais pouvoir en trouver en France quand même !
En français, j’ai vu « picots », « tétons », « vis », autant de termes vagues ou poétiques…
Au détour d’un forum, j’ai enfin pu trouver une information technique : vis BTR inox sans tête 6 pans creux !

Direction Casto avec cette précieuse information. Et là j’ai enfin pu trouver mon bonheur :

2016-01-14 10.22.52

Comme je n’avais pas d’indications sur le diamètre à utiliser et la longueur de la vis, j’ai opté pour un diamètre de 6 mm et une longueur de 30 mm, en croisant les doigts pour que ce soit correct. Montant : 2,35 euros pour les 4 vis et 5,40 euros pour les 10 écrous.

De retour à la maison, au travail !

Voici les différentes étapes :

  • Pointer le centre

 

2016-01-14 10.48.42

  • Démonter la girelle (avec l’outil adéquat)

2016-01-14 10.53.56

  • Préparer tous les outils

2016-01-14 10.57.03

un crayon et une règle, un petit clou et un marteau, une mèche de 2 mm et une de 6 mm, les vis et les écrous.

  • Tracer les repères

2016-01-14 10.58.11

Avec la règle et en passant bien au centre, je trace deux repères que j’ai arbitrairement mis sur le premier sillon.

2016-01-14 10.58.40

  • Pointer avec le clou

Avec le clou et le marteau, je vais « pointer » le repère pour faciliter le centrage de la mèche. Malheureusement, le clou était trop petit et n’a pas aimé… Je recommence avec un plus gros clou :

2016-01-14 11.01.13  2016-01-14 11.01.48

 

 

 

 

 

 

Et voilà :2016-01-14 11.03.05

Passons maintenant à une étape cruciale :

  • Le perçage

2016-01-14 11.07.17

Ce n’est pas aussi dur que je le pensais car c’est de l’aluminium.

Une fois que le trou de petit diamètre est percé, passons aux choses sérieuses !

2016-01-14 11.11.02

Et voilà, mission accomplie : le trou est net et sans bavures

2016-01-14 11.12.50

  • Il ne reste plus maintenant qu’à mettre la vis :

2016-01-14 11.17.37

Sauf qu’en retournant la girelle, je me suis fait une petite sueur froide : je n’ai pas fait attention qu’il y avait des traverses et que mes trous étaient un peu trop proches pour l’écrou !

2016-01-14 11.17.52

Heureusement, ça passait tout juste ! J’ai pu serrer la vis par le dessus avec une clé Allen. Ouf !

Et voilà la girelle avec les deux vis :

2016-01-14 11.18.31

(de justesse, non ?)

Allez hop, je remonte la girelle sur le tour. Je regarde ma montre : 10 mn en tout !

2016-01-14 11.25.50

C’est au une opération assez simple (comme le perçage d’oreille finalement…).

Entre-temps, je suis allé dans mon magasin de bricolage pour refaire un rondeau avec plaques carrés amovibles au milieu comme j’avais fait ici, mais cette fois j’ai pris du contre-plaqué marine de 5 mm d’épaisseur, et j’ai fait découpé les 10 carrés de 15×15 cm (ce qui est nettement plus simple). Bien sûr, j’ai quand même dû couper la plaque en rond chez moi avec la Dremel. Coût total : 6,30 euros !

2016-01-14 11.33.53

Il n’y a plus qu’à percer deux petits trous de 10 mm de chaque côté pour pouvoir le poser sur la girelle :

2016-01-14 11.52.37

Et voilà le travail !

Maintenant yapuka !

sceaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18 réflexions sur “Comment fixer un rondeau en bois

  1. Bonjour,
    J’aime beaucoup ce qu’il y a sur votre site, surtout qu’en ce moment je suis en train de réfléchir : faire percer ma girelle ou en acheter une percée (mais c’est cher!). Je ne sais pas si je vais oser le faire! Pour avoir tourné quelque temps dans un atelier aux états-unis, je trouve ça tellement confortable de travailler sur rondeau, et ça ouvre un tas de possibilités. Il est vrai qu’en France, il y a une sorte de tabou, soit on tourne sur la girelle, soit on fixe le rondeau avec un ‘plateau’ de terre, mais on ne s’adonne pas à la facilité.
    Juste une petite remarque, sur certains posts, il y a des photos qui ont ‘disparu’. Encore bravo pour votre site.

    J'aime

    1. Bonjour,
      J’ai longtemps hésité à faire des trous dans ma girelle toute neuve… en plus lorsque j’ai acheté mon tour, j’en avais fait part au vendeur qui m’en a dissuadé en me disant que le plateau de terre c’était suffisant.
      Lorsque je me suis décidé, ça m’a pris 15 mn en tout et pour tout, et en plus le résultat est très propre. Je me suis dit que si un jour je m’en lasse, ce sera très simple d’enlever les vis et de reboucher les trous avec de l’argile : et hop ni vu ni connu !
      Vous avez compris : je vous encourage à faire le pas !
      Merci pour votre commentaire et donnez moi des nouvelles 😉

      J'aime

      1. Bonjour,
        Je vous fais un retour rapide: j’ai fini par demander à mon mari de percer les trous! Je me suis rendue compte qu’il y avait des pré-trous sur l’envers de la girelle, ce qui devait faciliter les choses. Malheureusement, la perceuse a un petit ripé, l’alu est très dur, et les trous ne sont pas exactement symétriques (1,5-2 mm en dehors de l’axe). Je pense que cela n’est pas très gênant, je n’ai pas encore testé. J’ai acheté deux carrés de contreplaqué marine de 9mm en 36×36 (ma girelle fait 35 cm), que nous avons découpé aux bonnes dimensions, et percé les trous sur d’autres rondeaux que j’avais déjà. La prochaine étape sera peut-être de faire les plaques carrées.
        En tout cas, merci beaucoup pour votre inspiration, car j’étais sur le point de commander la girelle percée, vraiment!

        J'aime

      2. Bravo ! Vous avez économisé 138 euros pour l’achat d’une « Girelle alu pour tour SHIMPO diametre 350 mm perforée avec 2 loquets permettant la reception des rondeaux en bois ».
        Pour percer la girelle il fallait utiliser une mèche de perceuse pour le métal : sur la mienne c’est rentré très facilement.
        Sur le net, j’ai vu des girelles où les vis étaient positionnées de manière asymétrique : ça avait l’air très efficace. Le seul problème c’est de faire des trous sur les rondeaux qui soient au bon emplacement.
        Bon tournage !

        J'aime

  2. Bonjour,
    Je viens de commencer à travailler également avec un rondeau en bois mais mon chéri a eu une autre idée pour la fixer sur la girelle. Il a fait faire dans son école (section bois) 2 cerclages du diamètre du rondeau(un peu plus grand que la girelle) qu’il a collé l’un sur l’autre puis collé au rondeau. Il ne me reste plus qu’à emboîter le tout sur la girelle en métal. Comme c’est très bien ajusté, pour le moment je tourne comme ça , sans fixation supplémentaire car cela ne bouge pas. Mais au départ, on avait pensé mettre des vis sur le côté latéral, on verra si c’est nécessaire. Et puis il m’a percé un carré de 21×21 au centre du rondeau, avec , pour le début, 4 plaques de rechange.

    J'aime

  3. Bonjour,
    je cherche du contre plaqué marine mais dans les grandes enseignes de bricolage je ne trouve que de très grands formats !!!! Où avez vous trouvé la votre?
    Merci de votre aide et votre site est très bien fait.
    Bien à vous

    Agathe

    J'aime

  4. Bonjour et merci pour ce petit tutorial très bien fait. J’avais une question concernant l’incrustation des plateaux carrés. J’imagine qu’il y a un peu de jeu pour pouvoir les rentrer dans l’emprunte carrée à l’intérieur du disque. Est-ce que cela se sent au tournage ??

    Merci !
    Lionel

    J'aime

    1. Bonjour et merci de votre intérêt.
      Il faut fixer la plaque carrée sur la girelle avec un peu d’argile au 4 coins, puis tapoter pour qu’elle adhère bien.
      Pour l’enlever, je prends un tournevis plat pour la soulever.
      Puis rebelotte !

      J'aime

  5. Bonjour, merci pour ce tuto fort intéressant ! Petite question un peu bébète … en tournant sur du contreplaqué, on ne se met pas d’échardes dans les mains ?

    J'aime

  6. J’ai également percer la girelle de mon tour par contre il n’est pas nécessaire de mettre des écrous pour fixer les vis j’ai simplement percer un trou qui permet d’enfoncer librement les vis le rondeau en bois ne bouge absolument pas et tout est démontable en 2 secondes car j’aime bien travailler directement sur la girelle pour le tournassage pour faire suite à un des commentaires si les trous ne sont pas parfaitement symétrique il suffit de marquer d’un coup de pointeau l’un des trous et de repérer l’un des trous sur les rondeaux ainsi on peut enlever un rondeau et le remettre avec une pièce dessus qui tournera toujours parfaitement rond cordialement

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour cette remarque très intéressante !
      Je vais enlever les écrous papillons en dessous de la girelle !
      C’est tellement plus pratique de pouvoir mettre et enlever librement ces vis.
      Merci Alain pour cette astuce!

      J'aime

  7. J’ai également percé la girelle de mon tour par contre il n’est pas nécessaire de mettre des écrous pour fixer les vis j’ai simplement percé un trou qui permet d’enfoncer librement les vis le rondeau en bois ne bouge absolument pas et tout est démontable en 2 secondes car j’aime bien travailler directement sur la girelle pour le tournassage pour faire suite à un des commentaires si les trous ne sont pas parfaitement symétrique il suffit de marquer d’un coup de pointeau l’un des trous et de repérer l’un des trous sur les rondeaux ainsi on peut enlever un rondeau et le remettre avec une pièce dessus qui tournera toujours parfaitement rond cordialement

    J'aime

  8. Merci l’apprenti potier pour cette initiative et vive le partage!!; OSONS… , moi aussi je veux passer le cap. Pour avoir vu des potiers les utiliser il y a ce côté pratique, pas de déformation quant on a une terre devenue trop humide ou aux parois fines.

    J'aime

Répondre à Amanda Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s