Outils !

Ça y est ! J’ai enfin reçu ma commande de Chine après 3 semaines d’attente.

Chaque fois, c’est un peu Noël. On est excité comme des gamins en ouvrant la boite aux lettres…

Voici mes cadeaux !

D’abord, le super set d’outils de tournasage en acier :

Outils !

et sous un autre angle :

Outils !

Un potier connu (HsinChuen Lin) vend sur Etsy les outils qu’il a créé au prix de 70,00 euros (hors frais de port).

Je ne doute pas de la qualité de ses outils et de leur ergonomie.

Ils m’ont couté… beaucoup moins cher.
Bon je verrais à l’usage si ils tiennent la route. On ne sait jamais (madeinchina)…

Ensuite, un jeu d’estèques en bois :

C’est beau… et ça coûte pas cher non plus.

Ensuite, un jeu d’ébauchoirs en bois :

Outils !

Ça aussi c’est beau… et c’est toujours pas cher. Pourquoi se priver !

Et enfin, un autre jeu d’ébauchoirs en bois de rose :

Outils !

Là aussi, ça à l’air beau.
Mais en réalité, je ne crois pas que ce soit du bois de rose…
A mon avis c’est juste du bois teinté. Et en plus ça fait un peu double emploi avec les autres outils.
Mais bon, pour ce prix là, on peut se tromper un peu…

Et voilà, quand je vous dis que c’est Noël !

J’attends encore quelques outils, mais après on se calme ! car je ne sais pas où je vais ranger tout ça…

(par soucis de préserver encore un peu les emplois en France, je ne vous donnerais pas mes sources ici, et en plus il faut connaitre le chinois… Mais Ceradel Solargil et Cie peuvent trembler : ils arrivent !).

sceaux

Rondeau en bois : fabrication

En attendant de recevoir mes outils commandés de Chine sur internet, j’ai acheté un outil pour ma Dremel afin de couper des rondeaux en bois de 30 cm de diamètre.

Il s’agit de l’outil Dremel 678 Guide parallèle et circulaire à 17,99 euros, qui fait des découpes rondes jusqu’à 30 cm de diamètre (ça tombe bien) et des découpes droites jusqu’à 11 cm (là c’est un peu limité…).

et le voici installé (en vrai)

2015-10-29 16.15.45

J’ai récupéré une chute dans un magasin de bricolage : un morceau de MDF d’épaisseur 15 mm qui m’a couté 2 euros.
Grâce à cet outil, j’ai pu découper assez facilement un rond en bois.
Et voilà le travail :

2015-10-29 16.16.01

J’ai également découpé à l’intérieur du rondeau un carré de 15×15 cm, toujours avec le même outil

et avec une lime, j’ai fait une petite encoche pour pouvoir enlever la plaque à l’intérieur :

2015-10-29 16.16.25

Je voulais initialement pouvoir mettre des carreaux de terre cuite non émaillés à l’intérieur, mais je n’en ai pas trouvé…
J’ai donc coupé dans le même morceau de MDF des carrés de 15x15cm (pour le même prix…).

Et voilà le rondeau installé sur le tour avec le carreau en bois supplémentaire :

2015-10-30 15.01.06

(Remarquez le petit miroir en plastique à 2,50 euros pour éviter les torticolis…).

Sur un site de matériel de poterie, les 5 rondeaux en bois (en contre-plaqué marine et perforés) coûtent 90,00 euros !

Si un jour, je trouve ces fameux carreaux en terre cuite, je ferais un nouveau rondeau plus adapté : inutile de se priver pour 2 euros.

Je vais également couper d’autres carreaux en MDF pour plus de productivité.

sceaux

Sceau

An Xian étant un peu compliqué pour un sceau à graver sur les poteries, je suis allé à la recherche d’un autre caractère.

Mon prénom Huyên veut dire en vietnamien « l’arbre dans le jardin familial ». Mon professeur de chinois m’avait, à l’époque où j’étais étudiant, traduit mon prénom par ce caractère 椿.

椿 (chūn) est le caractère pour l’Acajou de Chine (Cedrela sinensis). La traduction en anglais est « Tree of heaven », l’arbre du paradis. J’aime bien 🙂

Voici ce que ça donne comme sceau (en caractères anciens) :

Ça me plaît : adopté !

Et voilà ce que ça donne gravé pour un tampon :

Sceau

An Xian

A la recherche d’un logo pour signer mes poteries, je suis tombé sur cet idéogramme chinois.
     [ ān xián ]            paisible / tranquille / qui jouit de ses loisirs
 
Il est composé de deux caractères.

Le premier 安  (ān), veut dire:  paix; calme; sécurité; calmer; rassurer; installer; pacifier; poser; être satisfait de; calme; paisible.
Il est lui-même composé du radical 宀 (mián) qui veut dire « toit », et du caractère 女 (nǚ) qui veut dire « femme ». La paix, la sécurité, est donc symbolisée par une femme protégée par un toit…

Le deuxième caractère est 闲 (xián) veut dire soit oisif, libre; ou inoccupé, au repos.
En chinois traditionnel il s’écrit 閑.
Il est composé du radical 門 (mén) qui veut dire « porte » et du caractère 木 (mù) qui veut dire « bois », « arbre », mais aussi « cercueil ».
On pourrait donc traduire les loisirs, la liberté, l’oisiveté par « la porte qui donne sur le bois » (à moins que ce soit « le cercueil en bois »…).
 
Au final, j’aime beaucoup cet idéogramme qui reflète ce que je peux ressentir en faisant de la poterie.
Mais comme il est un peu compliqué pour en faire un sceau, je pense que je vais le garder comme logo.
 
Voilà ce que ça donne en caractères anciens, style « sigillaire » (zhuanshu) :
 

Mes premiers outils

J’ai un peu cassé ma tirelire pour acheter le tour, donc je me suis dit que j’allais essayer de fabriquer moi-même quelques outils pour commencer.

Outils du potier

J’ai acheté le compas en bois et le tournassin, une petite éponge à 50 centimes et récupéré un petit bout de peau de chamois.

J’ai attaché un trombone au bout d’une baguette en bambou (du traiteur chinois), un fil de pêche autour de deux bouchons de liège (en plastique), une estèque souple et une plus rigide arrondie avec deux cartes de crédit… et voilà !

C’est un peu rudimentaire mais j’ai repéré sur Aliexpress des outils pour la poterie à prix « madeinchina ». Le seul problème c’est d’attendre quelques semaines, le temps que ça arrive de Chine…

Premier tournage

Ça y est ! Les mains dans la terre, de l’argile noire (plutôt marron foncé), je fais ma première création.

 D’abord le centrage de la motte,

Puis formation du récipient,

Enfin le couvercle.

Et voilà la pièce finie :

C’est un chaudron de sorcière pour ma sorcière bien aimée, qui va lui servir à faire brûler ses encens et autres poudres magiques…

Bon, il manque des photos pour les différentes étapes. J’essaierais de m’organiser un peu mieux les prochaines fois…

Premiers outils

J’ai un peu cassé ma tirelire pour acheter le tour, donc je me suis dit que j’allais essayer de fabriquer moi-même quelques outils pour commencer.
Outils du potier
J’ai acheté le compas en bois et le tournassin, une petite éponge à 50 centimes et récupéré un petit bout de peau de chamois.
J’ai attaché un trombone au bout d’une baguette en bambou (du traiteur chinois), un fil de pêche autour de deux bouchons de liège (en plastique), une estèque souple et une plus rigide arrondie avec deux cartes de crédit… et voilà !
C’est un peu rudimentaire mais j’ai repéré sur un site internet des outils pour la poterie à prix « madeinchina ». Le seul problème c’est d’attendre quelques semaines, le temps que ça arrive de Chine…

Jour J

Enfin ! Après des mois et des mois d’attente et quelques hésitations, le grand jour est arrivé.
Nous revenons de Ceradel avec dans le coffre de la voiture le tour de mes rêves : le Shimpo RK3D Luxus… (j’aime bien le « Luxus »).
J’ai un peu hésité entre le RK3E qui est un peu plus puissant, mais c’est surtout la compacité du RK3D qui m’a décidé : en appartement, moins ça prend de place et mieux c’est. Et avant que je tourne 18 kg de terre, il y a le temps…

Le voici encore dans son carton d’emballage :

2015-10-02 13.44.18

Et le voilà déballé :
Tadaaa !

2015-10-02 15.31.04

Tout neuf, tout propre !
Je trouve qu’il a un petit air de famille avec son cousin R2D2, sans les bruits car il est super silencieux.

Et voilà l’heureux apprenti potier derrière son tour :

wpid-wp-1443953866954.jpeg

Habillé tout en noir, ce n’est pas la tenue idéale du potier, mais on vois bien que c’est pour la pose : cheese…